Mon restaurant en bord de mer

Abderamane a des idées très précises sur le restaurant qu’il compte bien ouvrir en Algérie dans quelques années.

Moi, j’aime les bons petits plats. C’est ma mère qui m’a influencé, elle cuisine très bien, surtout son plat de chou farci avec du riz. Mais j’aime bien les plats salés autant que sucrés. J’aime la cuisine algérienne, française, italienne, américaine, japonaise et indienne. Mon rêve, c’est d’ouvrir mon restaurant de poisson au bord de la mer en Algérie, à Oran ou à Alger. Un petit restaurant familial où les clients se sentiront bien.

"Il s’appellera Vitamine DZ."

DZ, ça veut dire Algérie, en langue arabe. Mon frère et mon cousin travailleraient avec moi, on en parle souvent ensemble. Il y aurait un serveur, un cuisinier, un plongeur et un pêcheur pour rapporter des poissons frais tous les matins, comme on fait en Algérie.

Moi je serai le manager, et je ferai les courses, en notant tout sur mon carnet de stock.

Le restaurant serait bien décoré avec des fleurs, des tables en bois, des tabourets carrés avec des petits coussins, les murs seraient peints en blanc et en bleu. Ce serait décoré avec des objets anciens, comme des vieilles radios, télévisions et téléphones. Et je passerai de la musique andalouse traditionnelle, c’est très beau.

Il y aurait des oiseaux à l’entrée, des perroquets, une terrasse avec des parasols, et il ne ferait pas trop chaud car il y a l’air de la mer. Il y aurait aussi des petites pièces pour organiser des anniversaires ou des évènements spéciaux. On pourrait faire des jeux, comme les dominos, mais pas les cartes, ça crée des problèmes.

"Tous les jours, il y aurait des offres spéciales de grand plat."

Mais je ne ferai pas de plats à emporter, parce que mon restaurant aura le charme d’un restaurant un bord de mer, le plaisir de se trouver là, c’est pas des plats qu’on mange dans sa voiture ! Sans oublier les spécialités de boisson, des jus de fruits frais à base de jus de carotte, citron, mangue, fraise, orange et menthe pour les Mojito naturels. Je proposerai aussi du thé au gingembre et du café aux épices et des desserts comme la tarte au citron et à la menthe, ou le flan à 3 couches, fraises, chocolat, vanille. Avec quelques pistaches. 

Ce sera ouvert 6 jours sur 7, on fera le service du midi jusqu’à 16h , et après ce sera nettoyage et préparation du lendemain. Je m’imagine bien, à 25 ans, diriger ce restaurant, je pense que je peux être un bon manager et faire plaisir aux clients qui viendront manger de bons plats.

06/02/2024

Propos recueillis par Eva Quéméré
#restau

Partagez, diffusez

Newsletter: des nouvelles de La Plume 1 fois par mois !

Autres articles